À propos des Films d'Ici Méditerranée

Les Films d'Ici Méditerranée est une société de production installée à Montpellier depuis 2014.

Née de la volonté de Serge Lalou et Anne-Marie Luccioni, associés aux Films d’Ici à Paris, de repérer, produire et coproduire des projets méditerranéens, la structure tend à faire connaitre ces derniers en France et à les internationaliser. Du documentaire à la fiction, en passant par l’animation et les productions interactives.
Serge Lalou apporte à la structure son expérience et son intérêt pour le pourtour méditerranéen, déjà présent aux Films d’Ici depuis des années comme en témoignent les productions Eau argentée du réalisateur syrien Ossama Mohamed coréalisé par Simar Bedxin, produit avec Camille Laemlé et sélectionné en 2014 au Festival de Cannes, et Fuocoammare du réalisateur italien Gianfranco Rosi, qui a reçu l’Ours d’Or à la Berlinale de 2016.
Les Films d’Ici Méditerranée est un nouvel outil qui a pour objectif d’amplifier ce type de production en développant des savoir-faire spécifiques et adaptés aux particularités de financement et d’accompagnement de ces projets et de les développer à partir de Montpellier et de la Région Occitanie, tout en exploitant les ressources existantes et en cherchant à en faire émerger de nouvelles : Les Films d'Ici Méditerranée souhaite participer au développement de la production en Région à un moment important du processus de régionalisation. Serge Lalou continue parallèlement son activité de producteur au sein des Films d’Ici.
La première production, mise à l’antenne entre septembre 2014 et juin 2015 par Les Films d’Ici Méditerranée est un magazine culturel mensuel pour France 3 Languedoc-Roussillon, On dirait le Sud (52’), dont chaque numéro est composé de huit documentaires courts de 6 minutes chacun.
Depuis, Filmed a produit les documentaires La Guerre du Vin, de Sébastien Le Corre, en coproduction avec France 3 Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (2016), Ceux qui restent des Libanais Omar et Ola Shami,  en coproduction avec France 3 Corse ViaStella (2016),  Ani-Maux de Sylvère Petit, en coproduction avec France 3 (2017), et Pierre Soulages de Stéphane Berthomieux, en coproduction avec Arte (2017).
En 2018, les documentaires Éloge du doute de Marie Poitevin (France 3 Occitanie), 1968, Actes photographiques d’Auberi Edler (France 3), Renault 12 de Mohamed El Khatib (Arte) et Avoir 20 ans à Lunel de Laure Pradal (France 3 Occitanie) voient le jour.

 

La cinquième année d’existence de la structure est marquée par une première sortie en salle, celle du long-métrage documentaire Depuis Mediapart de Naruna Kaplan de Macedo. En parallèle, d’autres projets destinés à la télévision ont vu le jour tels que Bartolí, le dessin pour mémoire de Vincent Marie (France 3 Occitanie), Salagosse de Laurent Aït Benalla (France 3 Occitanie et France 3 national), Mish Mish de Tal Mikael (France 3 Via Stella et France 3 national) ou encore Paradis suspendus de Sandra Madi (France 2).

L’année 2020 sera marquée par la sortie du long-métrage d’animation Josep d’Aurel, écrit sur un scénario de Jean-Louis Milesi et qui a reçu le prix à la diffusion de la Fondation GAN pour le cinéma (Annecy, 2019). Une sortie fortement soutenue par la Région Occitanie et le Mémorial du Camp de Rivesaltes, partenaires phares du projet, et qui est déjà accompagnée d’une exposition itinérante bien connue sur le territoire occitan autant que par l’édition d’un livre making-of du film Josep, dans les coulisses du film, ainsi que de nombreux « work-in-progress » dans des Festivals dédiés à l’animation en France et à l’étranger depuis la fin de l’année 2019 (Carrefour de l’Animation de Paris, le Festival Image par Image, le Cartoon Cinéma du CINA, les rencontres de NEF Animation, Cartoon Movie de Bordeaux et le Festival Animac de Lleida en Espagne).

Depuis le centre de Montpellier, Les Films d’Ici Méditerranée revendique son ancrage dans un territoire dynamique, propice à l’émergence de défis cinématographiques novateurs et de nouvelles façons de penser la production. En atteste, l’entrée en production du nouveau documentaire Les Messagers (90’) du cinéaste fréquemment primé en festivals : Pierre-Yves Vandeweerd, un auteur implanté en région et que nous avons plaisir à suivre dans son tournage dédié à la communauté Yézidis. En atteste aussi l’accompagnement de nouveaux projets longs-métrages exigeants tels que Le blouson de cuir (fiction) de Florence Mauro ou encore Mon ami Gadhgadhi (animation) de Rafik Omrani, deux productions tournées vers la Méditerranée, l’Italie pour la première et la Tunisie pour la seconde. Enfin, avec le premier long-métrage La Baleine de Sylvère Petit, Les Films d’Ici Méditerranée s’embarque dans une aventure inédite tant sur la fabrication que sur la recherche de partenaires en production. Auteur-réalisateur rencontré en Région au moment de la production du magazine « On dirait le Sud », nous sommes ravis d’être aux côtés de Sylvère Petit pour penser la production de sa première fiction, soutenue en développement par la Région Occitanie et le Centre National du Cinéma et de l’Image animée, retenue par la Sélection annuelle 2019 du Groupe Ouest et qui, très récemment, a été accueilli par un bel enthousiasme aux Rencontres de la coproduction francophone du Luxembourg.

Pour tout cela, Les Films d’Ici Méditerranée sont heureux d’œuvrer depuis la Région Occitanie, de développer des projets nés sur le territoire autant que d’en accueillir d’autres, venus d’ailleurs pour les faire rayonner tant au niveau local que national

 

En cinq ans, grâce à la volonté conjuguée des auteurs réalisateurs et des producteurs, Les Films d'Ici Méditerranée s'imposent comme une référence incontournable de la production régionale.

 
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Vimeo sociale Icône
  • Youtube
  • Instagram

MENTION LÉGALES

Conception — Réalisation :

Lucas Berger, Élodie Dombre, Sirine Madani, Loïc Nouet

Logo "On dirait le Sud" : Toma Dutter | tomadutter@gmail.com 

Propulsé par WIX

Hébergement : http://www.ovh.com

© 2020 Les Films d'Ici Méditerranée